[Parution] De l’histoire naturelle aux SVT

Avant-propos
(présentation de l’éditeur)

Au-delà de structurer la pensée, de l’enrichir, ce à quoi peuvent prétendre toutes les disciplines d’enseignement du secondaire, singulièrement les sciences de la vie et de la Terre amorcent et fondent la pensée. L’embryon du savoir est naturaliste, il émerge dès les premiers questionnements de l’enfant sur le monde qui l’entoure. Appréhender la vie par les sens, l’affect, est naturellement le lot de chacun ; passer à une appréhension rationnelle de la vie met en jeu une démarche. Ce passage est profondément constitutif de la tranche d’âge 11-18 ans, une aide est alors nécessaire et le passeur désigné est l’enseignement des sciences naturelles.HistoireNaturelleSVT

Notre longue pratique d’enseignants en collège, en lycée ou à l’université, nous a convaincus que la discipline « sciences naturelles » est singulière. Cette singularité a plusieurs dimensions : la dimension « contenus et méthodes » relativement facile à cerner mais aussi une dimension plus obscure et plus fondamentale inhérente à la nature même de l’objet d’étude. Or, la simple évocation de cette particularité déclenche trop souvent des manifestations de dérision, d’incompréhension, d’agacement voire d’hostilité y compris dans le milieu enseignant. Pourquoi ?

Généralistes dans l’enseignement secondaire et spécialiste dans l’enseignement supérieur, ce constat nous a conduits à rechercher l’origine des diverses résistances rencontrées par notre discipline. Aller aux sources de cette discipline d’enseignement des sciences de la vie et de la Terre devrait nous permettre de dépasser ces questions et de clarifier les enjeux idéologiques qui l’enveloppent. Ce travail de recherche de documents, de démarche de contextualisation et de conceptualisation nous a introduits, nous naturalistes, dans le domaine de l’historien ; les méthodes de la recherche historique nous ont objectivement fait défaut. Mais forts de nos engagements professionnels, nous avons investi ce domaine d’étude et par ce travail, nous espérons apporter un outil pour les chercheurs. Nous avons plongé dans l’univers éducatif avec les sciences naturelles comme éclairage, ce fut éprouvant mais passionnant.

Ce travail n’aurait pas abouti sans l’aide de nombreuses personnes que nous souhaitons remercier vivement ici : tout particulièrement M. Mogenet, Mme Vernet, M. Lacassié et Mme Pédotti qui nous ont facilité l’accès aux publications anciennes de l’UDN-APBG ; le personnel de la bibliothèque parisienne de l’Institut national de recherche pédagogique (INRP), le personnel du Centre national de la documentaion pédagogique (CNDP) de la rue Jacob à Paris qui nous ont guidé avec patience dans l’utilisation de leur riche documentation ; Mme Moline pour le prêt d’anciens manuels du XIXe siècle. Nous remercions très vivement Mme Annette Krakovski et M. Guillaume Lecointre qui ont accepté de préfacer notre ouvrage ainsi que pour leurs conseils avisés. Notre reconnaissance va à Alain Prévot et Annie Audoux qui, avec leur équipe éditoriale nous ont aidés et conseillés pour la préparation technique du manuscrit.

*     *     *

Sommaire

Préfaces
Introduction

  • Chapitre 1 : Aperçu historique des savoirs scientifiques et de leur transmission dans le pourtour méditerranéen
  • Chapitre 2 : Deux siècles de contenus d’enseignement des sciences naturelles. Des adaptations conjoncturelles
    1789-1802 : Naissance d’une discipline, l’histoire naturelle
    1802-1848 : L’histoire naturelle sous le contrôle des conservatismes
    1848-1902 : De l’histoire naturelle aux sciences naturelles
    Une révolution pédagogique, essor de l’enseignement spécial (1848-1879)
    Vers l’unification du secondaire (1879-1902). Institutionnalisation de l’enseignement secondaire féminin
    1902-1945 : Unification du secondaire. Les sciences naturelles normalisées
    1945-1968 : Une embellie des sciences naturelles dans le secondaire
    1968-2000 : La déstabilisation des sciences naturelles
  • Chapitre 3 : Les sciences naturelles, discipline socialement vive, à la recherche des obstacles à son enseignement
    Reproduction, information et éducation sexuelles
    L’écologie
    L’évolution
    La géologie
    Conclusion
  • Annexes
    Annexe 1 : Maladie de la « vache folle »
    Annexe 2 : Le Muséum, une institution pédagogique historique
    Annexe 3 : Arrêté du 4 septembre 1840
    Annexe 4 : Les conseils de classe et les conseils d’enseignement
    Annexe 5 : Dans l’élan de mai 68, témoignage de Annette Krakowski
    Annexe 6 : Éducation à l’environnement
    Annexe 7 : Créationnistes et créationnisme
  • Bibliographie
    Liste des encadrés
    Liste des annexes externes
    Liste des documents externes
    Sigles



Citer ce billet
Vincent Charbonnier (2015, 7 mai). [Parution] De l’histoire naturelle aux SVT. Textures des savoirs. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uq28

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.